dimanche 8 février 2015

Des chutes et des teintures


Comme j'en parlais dans mon bilan 2014, j'ai commencé ce début d'année en éliminant quelques chutes. 

Alors chez moi, les chutes sont assez grosses -des carrés de 30x30cm minimum- car je n'ai pas la place de garder tous les petits bouts, pas même pour m'en servir de bourre à coussin, qui sont déjà bien assez nombreux dans mon appart.

Déjà 3 échecs sur  les 7 projets (dont un pas encore cousu). 
- ré-utiliser la laine de ma cape pour faire un gilet: résultat informe
- ré-utiliser la viscose d'une robe à empiècement ratée: je n'ai rien trouvé pour recycler le tissu
- Faire une petite trousse à couture de voyage: raté par manque de calcul et de recherche de tutos sur internet.

Bon ça c'est fait, passons aux survivants! 

Deux trousses pour casque audio: 
Parce qu'il faut bien protéger ces bêtes sensibles. Là aussi quelques plantage dans mes calculs et schémas. Ce ne sont pas les trousses les plus belles ni les plus réussis de la planète, mais elle font le job.
Il s'agit d'un sandwich lainage-polaire + une doublure en coton.


 
Enfin, des chaussons ballerines!
avec une doublure polaire et une triplure en drap de laine, histoire de bien s'isoler du carrelage glacé.
(Patron Burda 12/14)


Un range-outil:
Au boulot j'ai beaucoup d'outil, et je ne trouve pas de boite adéquat pour les ranger de manière pratique sans qu'ils s'abîment et se frottent entre eux ou dans le tiroir. Je me suis donc inspiré de l'étui de ma collègue qui vadrouille souvent avec ses outils, mais qui se sert aussi de cette étui de voyage pour ranger tout son attirail dans les tiroirs de l'établi.
Du coup j'ai gagné un étui de voyage si je dois partir en formation. :)
Là encore, sandwich de plusieurs chutes, dont une couche de polaire au milieu.

 Ajout d'une petite pochette, parce que l'on veut toujours emporter avec soi ses lames préférées iek iek

Dans le même délire, j'ai confectionné des étuis pour tous mes couteaux dont les lames sont très aiguisées et fragiles. Ils ont été très longtemps avec des papiers pliés, des bouts de cuirs etc. Il était temps qu'ils aient de vrais étuis bien solide qui protègent le fil de la lame.
Ce sont des sandwich de chutes de cuir épais, + de la carte pour donner de la rigidité. Les bords ont été peints à l'acrylique et le cuir légèrement patiné pour que ce soit plus jolie.





Et puis c'est l'occasion de vous montrer mes essais teinture qui date de... Toussaint ! 
Attention, avalanche de photos! 

La laine: Deux écheveaux de coton non traité et non blanchi (Nagpur chez Alysse Création) et deux pelotes de Drop lima beige mix.



Les plantes tinctoriales: De la verge d'or récoltée et séchée cet été pour la laine, et du tara (plante à tannin) pour le coton. Les fibres végétales étant assez difficile à teindre, je suis partie sur une plante à tannin afin d'être sûre d'avoir un résultat probant.


Ma mixture de verge d'or



Mon coton au Tara avant l'ajout de sulfate de fer. Celui-ci permet de faire tourner les bruns des tannins en gris. On obtient un gris violacée avec le tara.
 

Le résultat une fois sec


Coté retour d'expérience: J'aurai pu avoir un résultat plus soutenu sur la verge d'or en mettant mes écheveaux dans une housse et les plonger directement dans ma mixture, alors que là j'ai filtré la mixture, puis plongé mes écheveaux dans le jus restant.
Pour le Tara, puisque c'est une poudre, je n'ai pas du tout pensé à mettre les écheveaux dans une gaze, et j'ai passé beaucoup de temps à rincer; cela a même fini par un tour dans la machine à froid, essorage 500 tours!

Mais je me suis bien amusée et j'ai déjà plein d'idée pour les mettre en valeur! :D

Et voilà les pelotes! 


Petit comparatif avec une pelote non teinté




5 commentaires:

  1. Ah je suis curieuse! Je reconnais une partie du matériel. J'aime bien la pochette, je dois en faire une de ce genre pour mon conjoint pour des outils très tranchants, un peu galère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah lesquelles reconnais-tu? Il fait quoi ton chéri avec ces outils? ^^

      Supprimer
  2. Tout ce qui sert au papier ;) Mon chéri c'est différent, pour le tranchant c'est tout ce qui sert au bois.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup tes teintures maison, le résultat est très subtil, les couleurs superbes !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup tes ballerines et quelle jolie couleur ta laine parme, bravo !

    RépondreSupprimer