lundi 21 mars 2016

Boules de suif


Aujourd'hui on cause couture ET gravure! :) 

Cela fait un moment que je suis le blog de Belette Print,  où tous ces travaux me laisses à chaque fois bien rêveuse.

J'avais déjà fait un peu d'initiation à la gravure lors de mes années d'étude et j'avais adoré. Mes préférences vont à la taille d'épargne sur bois (comme les estampes japonaises) et la taille douce (soit tous les procédés sur une plaque de cuivre) mais cela demande pas mal de matériel onéreux et/ou salissant -et accessoirement pas mal de temps-. 


La linogravure présente l'intérêt d'être relativement simple à la mise en œuvre, peu moins salissante, et la grosse plus-value est -selon moi- qu'elle est facilement applicable pour l'impression textile. 

Je me suis donc lancée dans cette grande aventure en commençant avec le livre que Belette a sorti en 2014. Si vous voulez vous lancer, jetez-vous sur cet ouvrage! Il est très bien fait, et les modèles proposés sont tous très beaux. 



Afin de me re-familiariser avec le procédé, j'ai choisi le modèle assez simple du rouge-gorge que j'ai ragrandit au format A5 (au lieu du format carte de vœux proposé).Je l'ai gravé en une après-midi l'été dernier, et l'ai imprimé sur un lin d'ameublement pour me faire un grand sac à tricot. Je suis revenu au pinceau pour le rouge. 






Entre temps, j'ai également testé deux-trois dessins tiré d'internet, et puis j'ai concrétisé une idée qui me trainait dans la tête depuis un moment: un vêtement bien régressif avec un personnage qui a bercé ma jeunesse: les petites noiraudes de Miyazaki!



Les deux noiraudes m'ont demandé à peine deux heures de travail. Côté mise en œuvre, j'ai découpé mes pièces de jogging, j'ai tracé l'emplacement finale de mes poches plaquées pour savoir où tamponner et j'ai imprimé avec une encre textile basique trouvé au magasin Beaux-arts du coin. 

Un petit coup de fer pour fixer le tout une fois sec, quatre coutures plus tard...

TADAAAAM


  

Je suis toute contente de mon jogging unique! 

Apparté sur le patron: il taille parfaitement, mon tissu est peut-être un peu épais et lourd par rapport à ce qui est conseillé mais ça remplit le job. 
Apparté tissu: le molleton est sublime et c'est un vrai bonheur à coudre et à porter. 



 





Matériel: 
- Gravure: plaque de linogravure, goujes, encre textile (éventuellement du calque et du papier carbone pour reporter le dessin en inversé si l'on part d'un motif existant)
- Couture: 1,5m de molleton fin (Chez Cousette), Chute d'élastique
Patron: Bas de pyjama pantacourt Burda 12/14 


A bientôt!

8 commentaires:

  1. Formidable ces noiraudes! Ton pantalon est unique grâce à cette réalisation très originale.

    RépondreSupprimer
  2. Quelle super idée, moi qui suis aussi fan de Miyazaki, j'adorerais avoir le même. Bravo, ça rend très bien et il est unique en son genre.

    RépondreSupprimer
  3. A croquer ! J'ai demandé à monsieur si la linogravure pourrait devenir une passion là tout de suite maintenant, la réponse est sans appel: non!
    Bon... je me contenterai de regarder ton jogging! :-D

    RépondreSupprimer
  4. C'est adorable, ça me donne bien envie de ma lancer dans l'impression textile. Je vais jeter un coup d'œil au livre que tu conseilles.

    RépondreSupprimer
  5. je suis trop fan !!! bravo. J'adorerais faire ça un jour...

    RépondreSupprimer
  6. J'adore. .. le jogging est superbe et la gravure me fait fondre 😍😍😍

    RépondreSupprimer
  7. Génial ! J'adore cette idée de noiraudes (je suis une grande fan de Miyazaki) et le rendu est super.

    RépondreSupprimer