samedi 18 février 2017

Lupin meeting Granito



Aujourd'hui je vous présente un projet cousu en Novembre et un pull tout juste tombé des aiguilles. Je m'excuse d'avance pour les photos bof, une lumière d'hiver et nuageuse était au rendez-vous.

Lupin (Deer and Doe)

Commençons d'abord par cette veste qui est le fruit de grands questionnements métaphysiques -rien que ça-. Parmi mes coupons-trésors, j'ai plusieurs lainages de costume dont ce très beau gris à carreaux quasiment ton sur ton, où l'on peut deviner quelques rayures rouges foncés. C'est beau, c'est doux, c'est souple... Bref un vrai bijoux pour lequel je voulais une veste qui change de ma zone de confort. Lupin ne m'avait pas du tout tapé dans l’œil à sa sortie, mais lorsque j'ai fais mes recherches pour  ce lainage, je me suis souvenue que plusieurs couturières avait utilisé ce type de tissu.
J'avais beaucoup aimé l'idée car l'aspect très chic du tissu est contrebalancé par le style plutôt rock-décontracté du perfecto.




Me voilà donc parti dans Lupin, patron où je n'ai pas grand chose à dire car tout s'est déroulé sans encombre.Seul bémol, j'ai raté mes poches passepoilées alors que j'avais fait un test préalable et que c'est loin d'être mes premières... 
 J'ai préféré finir les poignets à la main car ils ne passaient pas dans le bras de ma machine.



 

Rien à dire de plus; je l'ai porté quelque fois avant qu'il ne fasse trop froid et je commence tout juste à le ressortir lors des redoux. Je ne suis pas encore totalement habitué à cette coupe, mais il n'en reste pas moins très versatile. 


 


Fournitures:
Patron Lupin (taille 38)
1,5m de flanelle de laine
Chute de Viscose pour la doublure
2 boutons 



Granito (Joji Locatelli)

Ce projet, c'est le tricot pansement après le gros gilet du chéri. Il fallait bien des kilomètres de jersey en aiguilles 3,5 après les kilomètres de torsades et de cotes des derniers mois! :D 

J'ai eu le déclic pour ce patron en voyant sur Instagram la version de Coralie (alias Cocotte knits) . 
Comme souvent chez moi, tout part de la laine. J'avais ce joli rouge chiné (et non bordeaux comme c'est écrit sur le site) en Alpaca Drops dont je peinais à trouver un projet. Comme il n'est pas bordeaux, il va avec moins de vêtement que prévu. En plus de cela, l'aspect chiné et pelucheux limite considérablement les motifs.J'avais mis de côté ces pelotes jusqu'à fin Décembre, quand l'envie irrépressible d'un petit pull simple se fit sentir. Granito était parfait: beaucoup de jersey, mais quelques détails qui rythment le tricot. 


J'ai suivi le patron à la lettre, sauf pour les manches: j'avais peur qu'elles soient trop serrées, j'ai donc supprimer la première diminution, et je rallongé en longueur. 
Cette laine reste assez "raide" lors du tricot. Elle gagne énormément en drapé (sans pour autant se détendre trop) lors du blocage. 
On peut voir que mon encolure est assez resserrée; cela vient de mon rabattage trop serré et non pas du modèle. Autre détail pour celles qui se posent des questions sur la longueur: j'ai suivi à la lettre les dimensions pour et mon rang de rabattage arrive pile sur ma ligne de hanche sans avoir trop tiré dessus au blocage. 


Fournitures: 
Modèle Granito de Joji Locatelli (taille S pour un buste de 88cm)
5,3 pelotes de Drops Alpaca coloris 3650m
Aiguilles 3 et 3,5mm



 A bientôt!



1 commentaire:

  1. Il est mignon ce petit pull, je n'avais pas vu son potentiel sur Ravelry mais là je suis emballée ! J'ai aussi des pelotes d'alpaca de Drops, je la trouve douce mais je n'avais pas encore de projet pour elles, voila un candidat bien placé !

    RépondreSupprimer