lundi 9 juillet 2018

Mouiller le maillot


Depuis quelque temps, on voit fleurir sur les blogs tout plein d'articles sur les maillots de bain. Beaucoup dédramatisent cette pièce, et disent que c'est une couture gratifiante, ludique et rapide. Aujourd'hui, je vous raconte comment j'ai franchi le pas, et comment j'ai vécu cette expérience maillot de bain! 

 Tout d'abord, petit retour sur mon "passif" en terme de maillot de bain: Ce n'est pas une pièce qui me fait rêver, notamment parce que j'ai souvent du mal à trouver une forme qui me plaise par rapport à ma petite poitrine. En plus de ça, je suis un peu chiante car je déteste tous les codes de fi-fille sur un maillot: les noeuds, les paillettes, les couleurs/motifs chatoyants/fluo... 
BREF tout ça pour dire que le seul maillot qui a trouvé grâce à mes yeux et dans lequel je me sens bien, je l'ai trouvé il y a 3 ans chez d*cathl*n pour la somme astronomique de 14€: 



Maiiis est arrivé le jour où j'ai eu envie de varier un peu, notamment pour le préserver. j'ai donc voulu tenter l'aventure... 
Je vous met de suite dans le "bain": pour moi ce moment ne fut ni ludique, ni rapide, ni gratifiant!  il n'y a aucun maillot portable qui n'est sortie de cette session et donc vous ne verrez que des photos de fails!

Le patron:
J'ai jeté mon dévolu sur le maillot Soma de Papercut Pattern. Alors certes, ce n'est pas la pièce la plus simple et rapide, mais c'est le seul patron qui me fait réellement envie, surtout la version 1 pièce. Je vais donc d'abord faire un retour sur le patron uniquement: 



Version 1 pièce: 
Côté taille, j'ai suivi le tableau et je trouve que ça tombe bien. J'ai réalisé une toile rapide et je me suis lancée dans ma version finale en noir. Plusieurs déceptions quant au modèle: le tissu poche sur les côtés, sous l'aisselle et au niveau des triangles. Comme le maillot tombe bien sur plusieurs couturières, je pense que cela est du à la hauteur poitrine-taille pour laquelle le maillot est patronné, ainsi qu'à la taille de poitrine/bonnet pour les triangles. Si vous avez des suggestions pour corriger ces zones je suis preneuse! 
Sur beaucoup de versions visibles sur le net, les coutures des bretelles au niveau du triangle ajouré ne sont pas toujours propres. Moi-même je ne vois pas non plus comment avoir le même résultat que le modèle... 






Version 2 pièces; Variation 2: 
J'aimai aussi beaucoup cette version brassière qui ne faisait pas trop maillot de sport; j'ai donc également tenté cette version. 
Aucun problème pour le bas, il tombe parfaitement! C'est le seul morceau portable de tout ce que j'ai cousu! 
Pour le haut, ce n'est pas la même mayonnaise... Après 2 versions + 1 Toile pour re-patronner le bonnet... j'ai jeté l'éponge! Outre le haut du corsage qui rebique systématiquement et que je n'ai jamais résolu, je n'ai pas réussi à reprendre les pièces du bustier pour ma taille. J'ai ajouté un peu d'aisance sur les côtés et au dos car je ma 1e version a craqué dés le premier essayage. Le patron est fait pour un dos pas trop charpenté donc.








On en vient à ce que je reproche à ce patron: 
- Il n'y a aucune information sur la stature des patrons Papercut en dehors des mesures basiques (ici) : rien sur la taille, ni sur la poitrine/le bonnet auxquelles sont gradés les patrons... Si ces informations sont visibles mais bien cachés quelque part, faites-moi signe!
- Il n'y a aucune aide pour regrader les pièces; ni dans le patron, ni dans le sew along du site... 
Alors certes, c'est un maillot, c'est extensible, mais j'ai eu la désagréable sensation d'un magasin de maillot: de ne pas coller à un soi-disant moule standard, et qu'on ne me donne aucune aide pour adapter ce patron, un comble pour une marque indépendante et le concept même de coudre soi-même ses vêtements non?!



Les fournitures:

Après décryptage des fournitures en anglais et vu la quantité de fournitures et quincaillerie que ce projet demandait, je suis allée au plus pratique. J'ai tout commandé chez Rascol car je n'avais pas envie que cela me coûte cher (surtout que je n'était pas sur de sortir quelque chose de portable de cette expérience... bien mal m'en a pris) et c'est le seul endroit où j'ai trouvé toutes les fournitures (ou équivalent).

Quelques retours sur certaines fournitures: 

- Le tissu lycra: J'ai acheté 3 coupons de 1m car je me doutais qu'il y aurai des toiles et des ratés. Je le trouve d'assez bonne qualité; du moins il est de même grammage que mon maillot actuel. Je ne peux pas dire s'il tient la distance après un mois de plage par contre! ;) 
Petit bémol pour les couleurs: si vous êtes chiantes tatillonnes sur la teinte, faites attention! Le bordeaux est plus fade/clair que la photo, et le bleu marine est plus gris foncé bleuté. Par contre ce dernier va très bien avec le noir, qui lui est vraiment noir! 



- La doublure: le site propose cette maille extensible comme doublure de maillot. Attention ce n'est pas de la vraie doublure de maillot de bain, mais il fait quand même l'affaire. Il n'est pas aussi extensible que le lycra ou qu'une vraie doublure, du coup je n'ai pas doublé la totalité des pièces, comme suggéré par le patron: je nai doublé que le fond de ma culotte, mais j'ai doublé toutes les pièces des hauts, sauf le dos de la brassière. Il est plutôt agréable à même la peau. 
*Rascol a entré cette référence depuis ma commande, ce qui semble être une vraie doublurepour maillot de bain.






- L'élastique pré-plié: J'ai été assez dubitative sur le rendu de cette élastique: outre le fait qu'il est parfois difficile à manipuler tout en le cousant, il ne semble pas très costaud, surtout pour l'empiècement triangle. Je ne suis pas convaincue de sa tenue à long terme, et je trouve le mélange élastique pré-plié/bretelle de soutien-gorge pas très heureux...Si je refais ce maillot, je pense faire mes bandes moi-même selon ce tuto  ou celui-ci ,comme l'a fait Let's tweed sur sa version du Soma .




- La fourniture que je n'ai jamais trouvé c'est l'élastique pour maillot. J'ai donc tout fait avec un élastique classique, technique qui a très bien marché. Rien à redire sur le reste du matériel (attaches, fil mousse, etc). 


Bilan:
Outre ces différents déconvenues, je n'ai pas trouvé cela particulièrement fun. Le lycra est une matière très fuyante, il faut trouver les bons réglages (heureusement que j'ai une machine avec une dizaine de points extensibles), il faut gérer les couches, les sandwichs.. bref je n'ai clairement pas pris mon pied! 
Mais bon comme j'ai encore un peu de tissu et quelques pistes pour corriger et peut-être sortir quelque chose de portable... je vous reparlerai peut-être maillot de bain... en été 2019... au moins!







3 commentaires:

  1. Je suis en plein test de maillot de bain et j'ai aussi commandé chez Rascol. Pour la doublure j'ai pris la mousse Claudia et effectivement ça fait vraie doublure de maillot. Enfin en tout cas j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. On a beau dédramatiser le sujet du maillot, il en reste pas moins que c'est quand même une couture délicate, beaucoup de paramètre à prendre en compte pour ne pas se retrouver avec les contraintes/désagréments des maillots du commerce. Pour ma part, j'ai cousu un bombshell swimsuit l'année dernière et je ne regrette pas. Plusieurs tailles de bonnet sont proposés, la stature est précisé et il y a une aide via le sew along du site pour faire ses adaptations. Vraiment contente, après il faut aimé ce genre de modèle un peu rétro :)

    RépondreSupprimer
  3. J’imagine que si on te fait remarquer que tu as quand même une culotte de maillot /* vive le sein nu et libre à la plage !!! */, ça ne va pas te remonter le moral ? Je plaisante, moi, mon maillot idéal c’est une combi de plongée /* ou un maillot style année 30 ? Mais plus couvrant que ceux de la photo ! */ et je traine le même maillot depuis 10 ans … Mais que contrairement à toi, je n’aurai JAMAIS le courage d’en coudre un autre … Donc bravo quand même et rendez-vous en 2019 avec un super maillot !

    RépondreSupprimer